L’association des Amis de l’Orgue
de Saint-Léger de Cognac

Le Bureau de notre association :

Président: Mr Maurice Hennessy
Secrétaire: Mme Jeanne-Melaine Bonfils
Trésorier: Mr Jean-Claude Lamy

 

Adhésion

Vous pouvez participer à l’association en y adhérant.

Nota bene : la campagne d’adhésion n’ayant pas encore commencé, l’adhésion en ligne n’est pas disponible pour le moment.
Une fois la campagne lancée, une page spécifique à l’adhésion sera disponible sur ce site.

L’association des amis de l’Orgue de Saint-Léger de Cognac a été officiellement fondée le 07 juillet 2023 à l’initiative de Laurent RICHARD, organiste titulaire. Il est parti de plusieurs constats :

 

  • Le système électrique, et surtout le combinateur, sont vieillissants et donnent de gros signes de fatigue.
  • Les chaleurs de ces dernières années et le choix délibéré (malgré les fréquentes remarques, courriers du facteur d’orgues, etc.) d’ouvrir les portes de l’église pour « montrer que l’Église est ouverte et inciter les personnes à entrer » par très fortes chaleurs provoquent, par inertie dans le temps, l’assèchement des peaux des soufflets, leur craquellement et des fuites.
  • Des tuyaux d’un métal un peu mou qui commencent à s’affaisser.

À partir de là, une équipe a été composée pour créer une association qui permettra de récolter des fonds pour la remise en état de l’orgue, 2ᵉ instrument de Charente, après celui de la cathédrale d’Angoulême.

L’orgue, non classé, étant propriété de la ville de Cognac, il nous semblait pertinent de nous allier avec la mairie pour trouver de l’argent.
Le coût d’une telle restauration est important, car cela demande beaucoup de travail manuel. Travail du bois, du métal et de la peau. La partie électrique et électronique est un gros investissement pour mettre l’orgue et la partie électrique aux normes actuelles.

Il est également essentiel de comprendre que plus les travaux sont réalisés en amont, moins les coûts seront élevés.

Nous allons réaliser les travaux en 2 tranches :

  • 1ʳᵉ tranche : la partie électronique.
    Le remplacement du combinateur électronique vieux de plus de 30 ans, et dont les composants défectueux sont de plus en plus difficiles à trouver. Ce qui va inclure une modification de la console et un recâblage électrique, tout en gardant le maximum de matériel possible. Mise en place d’un nouveau banc réglable.
  • 2ᵉ tranche : la partie tuyauterie.
    Réfection des tuyaux abîmés, et accord général de l’instrument.

 

Le saviez-vous ?

L’entretien actuel de l’instrument est réalisé par la manufacture d’orgues Lemercier qui possède un contrat avec la mairie.

Le facteur d’orgue passe deux fois par an (aux environs du printemps et vers le début de l’hiver).
Il doit faire l’entretien courant, par exemple, le changement des petites diodes grillées à la console, des réglages mécaniques, et surtout l’accord des tuyaux d’anches. Ce sont les tuyaux les moins nombreux et les plus faciles à accorder.
Cela lui prend environ une journée en fonction des problèmes remontés.